Főoldal | Aktuális | Levelezés | Naptár | Honlaptérkép | Elérhetőségeink | Tanusitvany

.: Menü :.

E-napló

Aktuális

Fenntartó

100 éves évfordulós programok

Iskolatörténet

Pedagógiai írások

Szervezeteink

Alapítványok

Ciszterci Diákszövetség

Diákkamara

Oktatás

Továbbtanulás

Versenyek

Sport

SZIG Album

Mozgókép

Osztályalbumok

Könyvtár

Latinovits Diákszínpad

Pingvin

Simplex

Énekkar

Szociális támogatások

Francais

Tanároknak

.: Névnap :.

Ma Gál napja van!


.: Linkek :.

L’historie du Lycée Cistercien « Szent Imre » à Buda


L’abbé de cistercien de Zirc, Békefi Remig a créé le lycée Budai Ciszterci Szent Imre en 1912, en collaborant avec le ministère de culte et la mairie de la capitale. Au début le lycée n’avait pas son propre bâtiment, il a été installé dans une école publique. Au pied du Mont Gellért, les cisterciens voulaient construire d’abord une école, puis une église et enfin une maison religieuse. A cause des guerres mondiales et la crise économique la réalisation du projet devait subir beaucoup de retard et pas mal de modifications. L’école a été construite de 1927 à 1927, et l’église entre 1936 1938, toutes les deux à partir des plans de Gyula Wälder. La maison religieuse n’a jamais été construite, à sa place une école supérieure a été érigée pour former des dirigeants du parti communiste.
A l’époque d’entre deux guerres le lycée cistercien a connu une grande réputation grâce à des religieux de haut niveau pédagogique et spirituel comma Illés Bitter, Vendel Hadarits-Endrédy et Frigyes Brists. Mais après la 2e guerre mondiale les communistes ont pris le pouvoir et dans le cadre des mesures anticléricales, ils ont sécularisé les écoles catholiques dont le lycée Budai Ciszterci Szent Imre en 1948. Pendant l’époque communiste le lycée public a porté le nom du poète Attila József toute en gardant en partie les caractères propres à la tradition cistercienne. Après la chute du communisme l’abbé Károly Kerekes a lancé la demande aux autorités pour reprendre le lycée.

Après un processus compliqué durant plusieurs années, l’abbé Polkárp F. Zakar a regagné la tutelle du lycée en 1997, le lycée a repris le nom Budai Ciszterci Szent Imre. Une année plus tard l’école a ouvert ses portes devant les collégiens. Aujourd’hui le Collège Lycée Budai Ciszterci Szent Imre compte presque 900 élèves.


Nyomtatható verzió

Az oldal folyamatosan frissül A weboldal motorja: Írj az oldal karbantartójának